La fin du photographe n’est plus un cliché

Installé depuis plus de quarante ans, Jean Claude Laurent tire le rideau pour partir à la retraite. Il n’y aura plus aucun magasin de photos en centre-ville.

sud ouest

Le photographe Jean-Claude Laurent, qui bien sûr déteste se faire prendre en photo, part à la retraite à la fin de l’année. Il n’y aura plus aucun magasin de photo en centre ville. Photo et texte: Agnès Lanoëlle – a.lanoelle@sudouest.fr

 

A quelques jours de tirer le rideau pour prendre sa retraite, le photographe Jean-Claude Laurent est débordé. L’effet « noël » mais aussi les conséquences de la fermeture de son dernier concurrent l’été dernier. Installé depuis 1998 rue Cochon Duvivier, Gilles Lazennec qui avait repris l’historique studio Blain a plié boutique sur la pointe des pieds. « Du coup, il y a des gens qui découvrent que j’existe », s’en amuse Jean-Claude Laurent,installé depuis plus de 40 ans en centre ville. A la fin du mois, ou peut-être début Janvier, le plus ancien commerçant de la rue Audry de Puyravault refermera les portes de son studio, le coeur serré. « J’aurais bien continué un peu mais j’ai réussi à vendre l’immeuble », confie-t-il.

Activité en chute libre

Dans quelques jours, il n’y aura plus aucun magasin de photos en centre ville (1). Jean-Claude Laurent en aura connu jusqu’à huit dans les années 80: Le studio Blain le plus important mais aussi les studios Colbert, Mercier, Bouclaud, 2000, énumère-t-il. Depuis une dizaine d’années, l’activité de photographe est en chute libre. Au point de disparaître du paysage. La fin d’une époque. La faute au numérique, à internet, aux auto-entrepreneurs qui s’improvisent photographes, aux copains embauchés pour faire les photos de mariage, à la crise qui a relégué la photo loin des priorités…

« Le métier de photographe n’est plus rentable. Ca fait dix ans que je n’ai pas pris une semaine de vacances. Quand on est artisan, on ouvre sa porte tous les matins et il faut voir tout ce qui nous tombe dessus. Aujourd’hui, la technologie va trop vite pour une rentabilité qu’on ne peut pas prévoir », constate le commerçant. A la fin des années 90, il s’était équipé d’un des tous premiers Photoshop et avait acheté son premier numérique. Il avait régulièrement investi dans des petites machines mais sans tomber dans le tout technologie.

Ces dernières semaines, le petit studio resté dans son jus a connu un regain d’activités. Comme si la clientèle avait envie de gouter une dernière fois au savoir faire du dernier représentant d’un métier en voie de disparition. Dans quelques jours, on n’ira plus se faire tirer le portrait pour une photo d’identité. Quelques secondes de pose et 6 euros pour 4 photos, contre 5 euros pour 5 photos dans un Photomaton.

« Les gens croient qu’on est beaucoup plus cher. Non seulement ce n’est guère plus cher, mais avec nous les gens ont la garantie que la photo est bien cadrée et aux normes », poursuit le photographe. Il y a quelques années, il était monté au créneau pour dénoncer le projet de loi qui autorisait les mairies à prendre elles-mêmes les photos pour les cartes d’identité. Cela avait duré 3 ans. Depuis le vote d’une nouvelle loi, c’est la mairie qui lui envoie des clients. Même s’ils n’étaient plus très nombreux, les derniers amateurs de tirage papier et autres pellicules anciennes devront aller voir ailleurs. Enfin, on ne verra plus en vitrine de jeunes mariés enlacés, ni de bébés jouant avec un chien en peluche ni de ribambelles de petites danseuses en justaucorps. A la place, il y aura une agence immobilière.

(1) Désormais, Star Photo, installé dans la galerie marchande d’Intermarché, Zone des Quatr’Ânes, reste le dernier studio photo de la ville.

Source: Sud Ouest 15 Décembre 2014

Publicités

Une réflexion sur “La fin du photographe n’est plus un cliché

  1. Au prix du tirage photo ne pas oublier d’ajouter le prix du parcmètre ou la prune ! ce que je n’aurais pas sur le parking de la grande surface, la difficulté à trouver une place…
    La vente par internet n’est pas non plus à l’avantage des petits commerçants
    Je lui souhaite une bonne retraite bien mérité et bravo pour son professionnalisme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s